Menu
Contactez-nous au:05.57.87.42.42

Du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Visites sur rendez-vous.

Je vous rappelle gratuitement

Vous êtes ici : Accueil > Actualités > HEMOPHILIE ET REEDUCATION

HEMOPHILIE ET REEDUCATION

Le 05 mars 2013
le rôle de la kinésithérapie dans le traitement des complications articulaires de l hémophilie.
L'hémophilie: une maladie génétique, héréditaire et chronique

   L'hémophilie est une maladie génétique, elle est rare, due à une anomalie sur un chromosome. On compte 6000 personnes atteintes en France.

   Elle est héréditaire et se transmet des parents aux enfants. Elle concerne presque exclusivement les garçons, les filles étant conductrices, c'est à dire qu'elles transmettent la maladie mais ne sont que trés rarement atteintes.

   C'est l absence de synthèse de certains facteurs de la coagulation qui est responsable des troubles hémorragiques de l'hémophilie.

   On parle de maladie chronique car le déficit de facteurs de coagulation est présent dés la stade foetal et qu'on ne peut pas la guérir.
 

Hémophilie et rééducation


   Quel peut être le lien entre kiné et maladie hémorragique? Entre rééducation et hémophilie?

   La réponse tient en un mot: l'hémarthrose

   L'hémarthrose est un saignement au niveau d'une articulation. La répétition de ces hémorragies au cours du développement de l'enfant et jusqu'à l'âge adulte va entraîner des complications articulaires trés invalidantes.

   Les réductions d'amplitude et la détérioration progressive de l'articulation vont entraîner des immobilisations prolongées et des fontes musculaires (amyotrophie), puis des difficultés de déplacement et devenir à terme un véritable handicap.


Traîtement de l'hémorragie


   Le principe de traîtement de l'hémophilie, en attendant les progrés de la thérapie génique, consiste à éviter les hémorragies par injections régulières des facteurs de coagulation manquants, à intervenir dés les premiers signes d'hémorragie et à limiter les effets invalidants des complications articulaires.
   C'est à ce moment que le kiné peut avoir un rôle pour soulager les douleurs et participer à l'amélioration du quotidien du patient hémophile.


Rôle du kiné


Le rôle du kiné est modeste dans le traîtement de l'hémophilie, mais trés apprécié des patients.

   Balnéothérapie

   L'immersion dans une piscine de balnéothérapie va permettre au patient de retrouver un appui non douloureux et de marcher de manière plus équilibrée, grâce à la diminution trés importante de la pression articulaire sur les chevilles, les genoux et les hanches.
Les jets massants et l'eau chaude vont avoir un effet relaxant, amenant au patient détente et bien-être.

   Physiothérapie et massage

   Le but est de soulager les douleurs articulaires, nous pouvons utiliser le froid (cryothérapie), la chaleur (thermothérapie), les courants antalgiques ou le massage manuel pour son effet circulatoire et décontracturant.


   Mobilisation articulaire et renforcement musculaire


   Nous avons évoqué les déficits d'amplitude articulaire causés par l'hémarthrose, une mobilisation douce, régulière et sous le seuil douloureux, va permettre de limiter l'ankylose. 
   L'immobilisation va provoquer une fonte musculaire, le renforcement des muscles aura un effet protecteur de l'articulation lors de la marche.Le renforcement se fera sans solliciter l'articulation, de manière isométrique.

     Le soulagement est éphémère, le patient doit se rendre plusieurs fois par semaine au cabinet de rééducation, c'est une des nombreuses contraintes de cette maladie, qui est grave, rare, célèbre et méconnue. Elle provoque de réels handicaps, à la fois physiques et sociaux.